Mois : février 2016

Les registres d’hier…

C’est en 1539, à la signature de l’ordonnance de Villers-Cotterêts par François Ier, que la tenue des registres de baptêmes devient obligatoire et est imposée aux curés de paroisse. Cette ordonnance a également rendu obligatoire l’utilisation de la langue française dans tous les actes officiels :

« Aussi sera tenu registre pour preuve des baptêmes, lesquels contiendront le temps et l’heure de la naissance, et dont l’extrait servira à prouver le temps de la majorité ou de la minorité et fera pleine foi à cette fin ».